Le 1er Observatoire de la communication en Hauts-de-France vient de sortir 

Publié sur La Voix du Nord,  par Jean-Marc Petit

Place de la Communication et le Club des communicants de Picardie, réseaux de référence de la communication, du marketing et du digital au nord de Paris (400 adhérents), viennent de lancer le premier Observatoire des métiers et du secteur de la communication en Hauts-de-France. Une filière qui fait travailler 1 316 entreprise et près de 7 000 salariés en région.

À l’ère d’Internet, de l’image omniprésente, de la mutation digitale des entreprises, qui pourrait nier que la communication et le marketing ne sont pas au cœur de toutes les préoccupations entrepreneuriales mais aussi institutionnelles ?

Premier réseau des professionnels de la communication et du marketing au nord de Paris, avec près de 400 adhérents, mais également le plus ancien (il vient de fêter ses 50 ans), Place de la Communication et le Club des communicants de Picardie viennent de publier le premier Observatoire de la communication en Hauts-de-France. Une filière qui fait travailler 1 316 entreprises et 6 769 salariés en région.

Filière hétérogène

Relations presse, communication institutionnelle, stratégie de marque, communication digitale, la filière est vaste et dense. «  Notre région est le berceau de la grande distribution, et regroupe de nombreuses formations et pôles d’excellence dans le domaine de la communication, avec près de 200 formations post bac spécialisées  », constate Vincent Colas, président de Place de la communication.

C’est également une filière très hétérogène. «  Les deux tiers des entreprises interrogées (mais 50 % pour les entreprises de moins de 20 salariés) ont un service communication dédié », commente Vincent Colas. « Dans 17 % des cas, elle est prise en charge par la direction générale (mais à 96 % dans les structures de moins de 20 salariés)  ».

Dans une période encore de crise, on pourrait croire que les entreprises ont tendance à vouloir diminuer leur budget. «  La moitié des annonceurs et agences s’accordent cependant à dire que la communication va occuper une place plus importante à l’avenir dans les organisations  », estime Arnaud Delanoy, vice-président de Place de la communication et coordinateur de l’Observatoire.

«  Avec la montée en puissance de la communication numérique, de la gestion des données, les professionnels de la communication ont une valeur stratégique à apporter dans la transformation des entreprises et des territoires  », renchérit Vincent Colas.

90 % des entreprises interrogées ont pris conscience de l’importance du digital, mais seulement 40 à 50 % ont entamé leur mue. Aux communicants de convaincre.

Article publié sur La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =