stephanie lagny temoignage place de la communication

Rencontre avec Stéphanie Lagny, chargée de communication chez DigestScience, membre de Place de la Communication depuis 2018 et 400ème adhérente de l’association.

Bonjour Stéphanie, en quelques lignes, pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Titulaire d’un master Communication Multimédias obtenu en 2004, j’ai toujours travaillé dans le domaine associatif médical. J’ai débuté ma carrière professionnelle au sein d’un réseau de santé destiné aux gastroentérologues de la région Nord Pas de Calais. J’ai ensuite participé à la naissance de la fondation DigestScience en 2008, pour aujourd’hui fêter les 10 ans de cette structure. J’ai donc mûri professionnellement au rythme de l’évolution des actions/missions de DigestScience.

Un mot sur votre structure ?
Créée et présidée par Pierre Desreumaux, professeur de gastroentérologie à l’Université au CHRU de Lille, Fondateur et Directeur du centre de recherche LIRIC Inserm 995, DigestScience est la première fondation d’utilité publique (Décret du 21 juillet 2008) en France entièrement dédiée à la recherche sur les pathologies digestives et la nutrition (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, maladie cœliaque, syndrome de l’intestin irritable).
Ses missions sont récolter des fonds, mobiliser le grand public, faire avancer la recherche, épauler les malades.

Quels sont vos futurs projets ?
2 grands projets avec DigestScience 2018-2022:

  • Prévenir la maladie de Crohn : une nécessité pour la guérir, encore faut-il en connaître les causes…
    DigestScience se mobilise pour un grand projet de recherche médicale spécifique et majeur pour la santé publique en France : Financer, à hauteur de 2 millions d’euros sur 4 ans, une vaste étude épidémiologique pour enfin découvrir les causes environnementales de la maladie de Crohn, et mettre ensuite au point des traitements curatifs.
    Cette étude unique réunira pour la première fois une équipe de recherche internationale pluridisciplinaire – épidémiologistes, toxicologues, biologistes, gastroentérologues, géographes, historiens, sociologues et spécialistes de la qualité de l’air et de l’eau.
    La communauté scientifique et médicale internationale reconnaît que les Hauts-de-France sont probablement la zone de référence dans le monde qui permettra d’identifier les causes des maladies inflammatoires intestinales.
  • Répondre aux préoccupations des malades : Création d’une maison des maladies digestives avec accès à des consultations diététiques, psychologiques, assistante sociale, coach sportif, ateliers collectifs, stand d’informations…

Si vous aviez une date à retenir, laquelle serait-ce ?
L’obtention de la reconnaissance d’utilité publique pour la fondation, le 21 juillet 2008.

Votre règle d’or en communication ?
Être synthétique !

Une passion ?
Je m’intéresse à beaucoup de choses, mais je n’ai pas une passion déclarée pour un sujet particulier.

Contact 
Stéphanie Lagny
LinkedIn
Twitter
www.digestscience.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *