Bienvenue à Guillaume Cardey

guillaume cardey place de la communication

Bienvenue à Guillaume Cardey, Directeur de l’école de Design ESDAC à Lille et membre de Place de la Communication depuis mai 2020.

Bonjour Guillaume. En quelques lignes, pouvez-vous vous présenter ? 

Actuel directeur du centre ESDAC Lille, une nouvelle école de Design, j’ai été en charge entre 2015 et 2020 du développement de la communication de plusieurs projets urbains métropolitains pour Soreli (Fives Cail, Chaud Bouillon, Euratechnologies, Rives de la Haute-Deûle…). J’ai également eu la chance et le privilège de travailler à la Métropole Européenne de Lille (développement de la marque Lille’s) ou encore pour l’ambassade de France au Bénin en tant qu’animateur culturel et graphiste pour l’Institut Français de Cotonou. Cela étant je suis engagé pour l’association Food Sweet Food et l’événement Refugee Food Festival et porte actuellement plusieurs projets associatifs et personnels autour du design, du sport et de la cuisine.

Pourquoi avez-vous adhéré à Place de la Communication ?

Anciennement adhérant pendant mon expérience à Soreli, il me paraissait évident de rejoindre de nouveau cette association. L’objectif étant de développer le réseau de l’école de Design ESDAC et de créer de belles synergies avec les autres adhérents.

Un mot sur votre structure ?

Design ! Une école de Design qui dispense des formations post-bac autour de 4 filières : Design de Mode, Design d’Espace, Design Graphique et Design Produit.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

Les collaborations atypiques et le développement de projet.

Quels sont vos futurs projets ?

Pour l’école, nous souhaitons développer de nombreux partenariats avec des structures locales (publiques ou privées), mais aussi accompagner les étudiants vers une vision concrète et professionnelle en rencontrant des personnes inspirantes. Personnellement, je poursuis quand le temps me le permet mes nombreux projets. Le dernier en date : l’exploitation à Quesnoy-sur-Deûle d’une parcelle en permaculture avec l’objectif d’un potager perpétuel d’ici 2-3 ans.

Quel serait l’événement marquant dans votre carrière professionnelle ?

Si on parle d’événement passé, c’est probablement une rencontre. Rencontre avec Carine Canonne, qui m’a enseigné les bases de la stratégie de communication et qui quelques années plus tard m’a permis d’intervenir à l’école de Marketing du Sport AMOS dont elle est l’heureuse directrice du centre lillois. Pour la petite histoire, c’est grâce à elle si je suis aujourd’hui directeur du centre ESDAC de Lille.

Y a-t-il une réalisation que vous souhaiteriez mettre en avant dans ce témoignage ?

Idéalement il y en 3. Je vais essayer de faire court. La première c’est la marque Hello Lille. J’ai vécu les prémices du marketing territorial à la Métropole Européenne de Lille, avec une belle dynamique économique mais un ancrage politique plus délicat. Nous avions quand même remporté plusieurs prix avec la marque Lille’s (CapCom Prix du public en 2013). Aujourd’hui je suis heureux de voir qu’une nouvelle identité forte et impactante a su émerger. Bravo à François Navarro pour ce travail. La deuxième c’est le tout nouveau site de Soreli. Ma dernière réalisation avant mon départ de cette société. Un site vitrine qui s’est appuyé sur une stratégie interne forte avec plusieurs workshops pour définir d’abord le nouveau logotype (DPS Les indés), puis sur la construction et l’ergonomie de ce site internet (avec HD Communications). La troisième c’est l’identité de Fives Cail. En travaillant sur les attentes de cette marque avec We Think Design, puis avec Carré Noir sur la réalisation de l’identité, nous avons construit un véritable storytelling autour de ce projet. Il se réalise d’autant plus aujourd’hui. C’est une fierté d’y avoir œuvré pendant presque 5 ans.

Votre règle d’or en communication ? 

Il faut toujours s’intéresser à l’utilisateur/l’usager/le citoyen. Il doit être au cœur de toute la réflexion d’une stratégie. En communication publique, ce n’est pas un droit à la communication, mais bien un devoir d’information auprès des populations. La compréhension du client/public c’est l’assurance d’une campagne réussie.

Une passion ? 

La cuisine et le Design. Mais les deux sont intimement liées.

Contact : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Retour haut de page