Les atouts du papier dans la communication

 

A l’heure de la dématérialisation galopante, des usages incontournables des outils numériques, on peut s’interroger sur le devenir et la pertinence des supports imprimés. Si ces évolutions technologiques ont vu les usages changer et les volumes d’impression diminuer, force est de constater que la communication papier garde un impact fort et apprécié. Quelle est donc sa spécificité et sa légitimité aujourd’hui ? Plusieurs arguments plaident encore largement en sa faveur et nous vous proposer d’en détailler quelques-uns. 

Avant toute chose, le support papier matérialise l’échange. Il éveille l’intérêt, la curiosité. Prendre un support de communication imprimée en mains éveille instinctivement les sens. En premier lieu, la vue bien sûr. L’œil est flatté par le visuel, sa mise en page, le choix et l’harmonie des couleurs. Le toucher fait également réagir immédiatement : document souple ou rigide, lisse, en relief ou subtil. Cette prise en main provoque des réactions, elle joue sur les émotions. Elle peut aussi ménager la surprise et faire mémoire. Au milieu du courrier du jour (qui se raréfie beaucoup de nos jours) apercevoir une enveloppe différente, par sa taille, sa couleur, son message imprimé, suscite d’emblée l’intérêt et engage la curiosité. On se hâte d’ouvrir pour découvrir le contenu. Si celui-ci est de qualité (par le choix des papiers et des techniques d’impression), le récepteur se sentira valorisé et, réciproquement, l’image de marque de l’émetteur en sortira grandie. Dans le registre des émotions, tout grand lecteur vous dira le côté irremplaçable du plaisir de feuilleter un livre, la facilité du retour en arrière, son besoin d’appropriation  allant même jusqu’à l’annotation. Dès qu’un document à communiquer est volumineux, le format papier offre donc un plus grand confort de lecture. Il faut aussi se souvenir que le livre reste le cadeau le plus offert ! C’est un objet que l’on donne, échange, transmet…

Et c’est bien un autre atout majeur du papier : sa pérennité. Si le document doit être gardé dans le temps, le papier reste indéniablement le meilleur support. Nous lisons encore aujourd’hui de très anciens manuscrits conservés au fil des ans et qui gardent la mémoire de l’Histoire. Nous ne pouvons guère en dire autant des supports numériques qui évoluent au fil des ans et pour certains desquels  nous n’avons plus les outils pour les lire. A ce propos, prenons l’exemple des disquettes et cassettes VHS qui encombrent bien les armoires de certains d’entre nous…

Nous allons peut-être en surprendre certains en évoquant un autre point fort du support papier : son côté écologique. L’immense majorité des papiers utilisés aujourd’hui en impression  est issue de forêts gérées durablement et qui assurent le renouvellement des forêts occidentales. Non, on ne coupe pas d’arbres pour fabriquer du papier ! Le bois utilisé pour sa fabrication est du bois de coupe et d’éclaircie des forêts qui favorise leur développement et leur entretien. Par ailleurs, selon leur nature, les papiers et cartons peuvent être recyclés de 5 à 7 fois et font du papier un support durable par excellence. Avec le verre, c’est la matière la plus recyclée aujourd’hui. Nous ajouterons que la filière graphique a également beaucoup travaillé autour des questions d’environnement et que les meilleurs prestataires aujourd’hui s’engagent aux travers de labels environnementaux tels qu’Imprim vert.

Le propos dans cet article d’afficher les atouts du papier, et les arguments contraires ne manqueront pas. La passion de certains pour les supports imprimés nuira nécessairement à toute objectivité, mais il reste indéniable que choisir la communication imprimée dans le marketing reste aujourd’hui un élément fort pour se démarquer.

Toute la question aujourd’hui est donc de faire moins de papier mais tellement mieux : avec des papiers de création et des techniques de finition remarquables, en personnalisant le message pour valoriser son destinataire. En fait, il convient de trouver le juste équilibre entre les différents supports de communication et de créer des passerelles des uns aux autres. Si l’on voit aujourd’hui de purs retaillers en venir à créer des catalogues papiers c’est que l’impact sur les prospects est indéniable. Plusieurs grands acteurs aujourd’hui se tournent vers la réalité augmentée pour donner une valeur ajoutée à ce support et pour toujours surprendre et captiver. L’enjeu n’est donc pas d’opposer les différents supports mais bien de retenir la pertinence de chacun et de réaliser des campagnes en toute harmonie !

 

Source: Sylvie Blas, Direction générale,  Imprimerie Blas-Desmoutiez

1 réflexion sur “Les atouts du papier dans la communication”

  1. J’approuve totalement cet article : à l’occasion du tournant digital de notre établissement, nous avons à l’EPSM de l’agglomération lilloise réalisé un audit en avril 2018 sur notre magazine « Alter ego ». 70% des répondants ont souhaité conserver la version papier du magazine ! Nous avons donc repensé le fichier des envois pour laisser à chacun le choix du numérique ou du papier, et muté le magazine en « revue », dont les contenus sont issus du web avec des suppléments. Nous l’avons également requalifié 100% recyclable, avec encres végétales et plus de mise sous enveloppe. Nous faisons appel à l’action bénévole du GAPAS pour la pose de gommettes (végétales) qui ferment la revue. Seul bémol dans la démarche : le peu d’imprimeurs qui ont répondu à la consultation… Les contraintes des marchés publics et les réponses des prestataires ne sont pas encore toujours adaptées aux demandes développement durable, et nous avons perdu du temps sur ce sujet. Pour au final y parvenir ! J’encourage donc les imprimeurs à adapter leur offre en ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *