Les Français sont-ils prêts à acheter en ligne un portail ou de la clôture ?

E-commerce

La tendance historique des Français à vouloir « s’enfermer », « se sécuriser » et rechercher de l’intimité n’a jamais été aussi vraie.

Et les deux derniers confinements ne font qu’accentuer ce besoin de clôturer les habitats individuels et d’aménager des jardins, patios ou balcons où l’on se sent bien. Des lieux de vies supplémentaires pour se ressourcer et retrouver un peu de sérénité. Le moindre espace extérieur est exploité, même les petits balcons sont aménagés.

Alors que de nombreux secteurs sont en berne à cause notamment de la pandémie de COVID, les secteurs du jardinage, du bricolage et de la clôture ont pu constater des progressions à 2 chiffres de leur chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente.

En 2011, le Pure Player Galaxy Clotures (www.clotures-grillages.com) faisait le pari de se lancer exclusivement dans le e-commerce pour la distribution de ses produits d’aménagements extérieurs.

Un pari gagnant, mais pourquoi ?

Evolution des ventes sur internet

La FEVAD(1) dans son étude sortie le 9 juillet 2020 a dévoilé la cartographie du e-commerce français. Cette étude nous enseigne qu’en 2020, le secteur du e-commerce pèse plus de 110 milliards d’euros. Qu’il compte plus de 200 000 sites qui cumulent près de 2 milliards de transactions.

Plus précisément en 2020, les ventes en ligne ont atteint 112 milliards d’euros soit une hausse de 8,5% sur l’année grâce notamment à une accélération de la digitalisation du commerce au détail.

Le secteur compte 17400 sites supplémentaires par rapport à l’an dernier. Il faut dire que la vente de produits sur internet est accessible et l’investissement de départ moins important que les sommes nécessaires pour la création d’un magasin physique. Un constat d’autant plus vrai lorsque l’on parle de produits encombrants et chers comme les portails par exemple.

Pour ce qui est des commerces physiques, les ventes en ligne ont été une véritable soupape financière pour les entreprises. Elles ont permis une progression de +53% sur l’année avec des Pics à plus de +100% pendant le confinement.

Une tendance qui devrait se poursuivre en 2021 si l’on se base sur le moral des e-commerçants français qui abordent 2021 avec beaucoup d’optimisme (1).

Dans 82% des cas, les e-commerçants anticipent une croissance de leur chiffre d’affaires pour 2021, un pourcentage proche de celui des années précédentes. Ce qui est plus inhabituel c’est qu’ils sont près du double à prévoir une croissance forte.

Une perspective de croissance partagée aussi bien par les Pure players (81%) que les e-retailers/marques (82%), et ceux quelle que soit la taille de l’entreprise.

Toujours selon l’étude de la FEVAD, la hausse des ventes de produits sur internet est estimée à +32%. Mais qu’en est-il des produits volumineux ?

Achat en ligne de produits de grande taille

Jusqu’en 2020, le magasin physique semblait être un passage obligé pour l’achat de produit de grande taille. Une tendance que l’on peut constater sur l’étude de Mood Média réalisée en 2020 (2), sur un échantillon représentatif de 8120 personnes. Une étude qui a pour objectif de mieux comprendre pourquoi, à travers le monde, les consommateurs choisissent de se rendre en magasin plutôt que de faire des achats en ligne.

En France, trois raisons principales expliquent ce phénomène :

  • Possibilité de toucher (71%)
  • Pouvoir emporter le produit immédiatement (56%)
  • Découvrir de nouveaux produits (45%)

E-commerce-chiffres

Mais les périodes de confinement ont accéléré le changement des comportements d’achats. Et des personnes qui ne se seraient pas tournées vers les achats on-line auparavant n’hésitent plus à le faire.

Motivation des acheteurs pour passer par internet

De plus en plus, les particuliers se tournent vers le bricolage et n’hésitent pas à se lancer dans des travaux de plus grande envergure comme l’installation d’une clôture ou d’un portail.

Une tendance accrue grâce à la facilité d’accès aux tutoriels de bricolages en ligne qui rassurent l’internaute sur sa capacité à réaliser le travail par la suite.

L’association qui fédère les industriels du bricolage a mené une étude en collaboration avec le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) pour dresser le portrait du bricoleur de 2022 (3) .

Cette étude montre que le profil des bricoleurs évolue. Alors que les grandes enseignes de bricolage cristallisaient l’essentiel des commandes en bricolage, aujourd’hui les bricoleurs en herbes n’hésitent plus à se rendre sur des sites de vente en ligne spécialisés.

Toujours selon cette étude, la croissance des principales motivations pour acheter sur internet entre 2014 et 2019 est ainsi répartie :

  • Livraison directe au domicile
    41% des personnes interrogées recherchent à se faire livrer à domicile (c’est 16% de plus qu’en 2014). Un atout indéniable pour des produits volumineux et lourds comme les portails ou de la clôture.
  • Confort d’achat en ligne
    27% mettent en avant le fait qu’il est plus confortable d’acheter sur internet plutôt que de se déplacer en magasin.
  • Solution adaptée à l’achat de produits volumineux
    19% précisent que le canal digital facilite l’achat de produits lourds ou encombrants.

Motivation acheter sur internet

Les avantages du e-commerce dans le secteur de la clôture et du grillage

Dans le secteur de la clôture et du portail, la mise en place d’un e-commerce permet de faciliter l’accès à une offre produit large. En termes de logistique, le e-commerce va permettre une distribution des produits sur l’ensemble du territoire.

L’enseigne bénéficie ainsi d’une couverture large et peut se concentrer sur le développement de sa politique logistique tout en diminuant le coût de structures incombant à la création de nouveaux points de vente.

Dans tous les cas, la création d’un site e-commerce semble inévitable pour les enseignes Brick & Mortar si elles veulent se développer rapidement au niveau national.

Seules quelques « grandes surfaces » du secteur peuvent encore se permettre de ne pas faire de e-commerce, car l’implantation de leurs points de vente est déjà nationale.

Cependant leur site vitrine s’inspire d’un e-commerce et la plupart ont déjà développé le click and collect.

Ce n’est pas pour rien si le marché de la clôture et du grillage se porte si bien. Les nouveaux acteurs fleurissent sur internet pour répondre aux attentes des nouveaux consommateurs qui osent acheter sans toucher le produit.

(1) Source : FEVAD « bilan du e-commerce » – 2020
« Baromètre du moral des commerçants » – 2021

(2) Source : Mood Media « Etat d’esprit des shopper » – 2020

(3) Source : INOHA-CREDOC « Enquête pratiques de bricolage, jardinage, décoration » – 2019

Par Sylvie Dhamelincourt, Responsable e-commerce à  Galaxy Clotures.

Contact : 

Site internet

Linkedin

Crédit image : https://www.dynamique-mag.com/article/tendances-e-commerce-aujourd-hui.19164

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Retour haut de page