Rencontre avec Aurélie Renard

Aurélie Renard

Rencontre avec Aurélie Renard, Fondatrice et Dirigeante du cabinet Innerside. Aurélie est membre de Place de la Communication depuis septembre 2019.

Quel est votre parcours ?

Après des études en sciences politiques et en relations internationales, j’ai commencé mon parcours professionnel dans le domaine de la communication en 1999, en tant qu’attachée de presse. J’ai occupé plusieurs postes de chargée de communication, puis de responsable communication, dans des entreprises du secteur privé (9 Telecom, Eurovia) ou parapublic (Onera, Préfecture de police de Paris).

Après un passage en agence de communication, j’ai intégré en 2009 la délégation générale de l’Association française de communication interne (Afci), d’abord en tant qu’adjointe, puis en tant que déléguée générale de l’association.

En 2016, j’ai eu envie de créer une activité de conseil et d’accompagnement en communication, sur un modèle d’indépendant. C’est ainsi que j’ai créé ma structure, Innerside.

Pourquoi avez-vous rejoint Place de la Communication ?

Lorsque j’étais déléguée générale de l’Afci, j’ai eu la chance de mener des partenariats avec Place de la Communication et de découvrir la richesse de cette association et de ses membres.

Lorsque je suis devenue consultante, j’ai souhaité entretenir cette relation en tant que membre et en y apportant – quand cela était possible – une petite contribution. J’ai ainsi la chance d’animer des formations sur la communication interne proposées par Place de la Communication.

J’apprécie tout particulièrement la qualité des échanges et la convivialité qu’on trouve dans cette association.

Un mot sur votre structure ?

Innerside est un cabinet de conseil en communication et accompagnement du changement. Mon activité repose sur deux pôles :

  • Diagnostic et conseil stratégique en communication, notamment interne. J’aide mes clients à structurer leurs axes et leurs objectifs, puis à définir leurs plans d’actions.
  • Accompagnement individuel et collectif. J’interviens dans le cadre de réorganisation d’équipes de communication, de définition de leur raison d’être et de leur positionnement au sein de l’entreprise, d’évolution de leurs modes de management et de fonctionnement.
  • Je peux aussi accompagner des directeurs ou responsables communication lors de leur prise de fonction (mentoring). Ce volet va bientôt s’enrichir d’une offre de coaching individuel et d’équipe.

Pour présenter mon activité, je dis souvent que j’aide mes clients à prendre du recul sur leurs enjeux et leurs problématiques, puis je les accompagne dans la construction de leurs solutions. Je suis persuadée qu’il n’y a pas de solutions « prêtes à l’emploi » en communication. Le consultant doit intervenir, comme un coach, pour aider son client à définir les actions utiles pour atteindre son objectif.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

J’aime la diversité et les rencontres que ce métier m’offre. Je reprends souvent une expression de Pierre Labasse, président d’honneur de l’Afci, qui dit que la communication, c’est le « goût des autres ». Je m’y retrouve complètement.

Quels sont vos futurs projets ?

Je termine actuellement une formation pour être coach professionnelle certifiée. J’ai donc pour projet de développer ce nouveau domaine d’activité, dans le prolongement de mes activités de conseil et d’accompagnement.

J’ai beaucoup d’autres projets, personnels et professionnels, et j’essaie de ne pas les mener tous de front ! Depuis quinze ans, j’ai eu plusieurs expériences de bénévolat dans le monde associatif et j’ai moi-même contribué à créer deux associations locales. Mon projet serait d’en créer une nouvelle autour de l’égalité des chances, en aidant des jeunes à se constituer leur réseau professionnel. J’espère pouvoir mener ce projet à bien après la crise sanitaire.

Quel serait l’événement marquant dans votre carrière professionnelle ?

Il y en a eu beaucoup. Si je devais en citer un seul, je pense que ce serait mon expérience en tant que déléguée générale de l’Afci. J’y ai rencontré des gens passionnants, appris beaucoup et cela a transformé la vision que j’avais de mon métier. 

Votre règle d’or en communication ?

Comprendre avant d’agir. Plus j’avance dans mon parcours, plus je sens la nécessité d’écouter, d’observer et d’analyser afin de bien cerner le besoin ou la problématique de communication. C’est la seule façon selon moi de choisir et de mener l’ « action juste ».

Y a-t-il une réalisation que vous souhaiteriez mettre en avant dans ce témoignage ?

Au-delà des réalisations, ce qui me rend heureuse en tant que consultante, c’est de pouvoir accompagner des clients dans la durée. Je citerai donc, et ce sera l’occasion pour moi de les remercier, quelques clients qui me font confiance depuis plusieurs années : le Muséum national d’histoire naturelle, Leroy Merlin France, Sorbonne Université et le pôle CST d’EDF.

Une passion ?

Je n’ai pas une passion à proprement parler, mais beaucoup de centres d’intérêt et j’aime aussi découvrir régulièrement de nouveaux domaines. Depuis quelques années, je m’intéresse et j’essaie de pratiquer régulièrement la méditation. Cela m’apporte beaucoup sur le plan personnel, mais aussi sur le plan professionnel. La méditation permet de se centrer et de développer sa qualité d’écoute. Je suis persuadée que ce type d’approche, tout comme le yoga ou la sophrologie, peut être très utile pour des professionnels de la communication soumis au rythme infernal de leurs entreprises !

 

Contact :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Retour haut de page