Rencontre avec Delphine Duong

Delphine Duong Place de la Communication

Rencontre avec Delphine Duong, Chargée de communication et des ateliers artistiques de l’Ecole supérieure d’art et de design de Valenciennes et membre de l’association depuis janvier 2021.

Bonjour Delphine  ! Quel est ton parcours ?

Après un Master 2 Management de projets culturels obtenu à l’ULCO Dunkerque en 2005, j’ai eu le plaisir durant treize ans de contribuer à la mise en vie d’un projet artistique et culturel dans le Valenciennois en intégrant le Boulon, le « Centre national des Arts de la rue et de l’Espace public » des Hauts-de-France. J’y exerçais en tant que Directrice de la communication. Après une mission courte au service culturel de la ville de Mons-en-Baroeul en tant que chargée de projets culturels, j’ai intégré il y a 4 mois  l’équipe de l’École supérieure d’art et de design de Valenciennes, au titre de sa chargée de la communication et des ateliers amateurs.

Pourquoi as-tu rejoint Place de la Communication ?

Faisant partie d’un réseau des communicant.e.s à Valenciennes alors que je travaillais au Boulon, j’avais bien évidemment entendu parler de Place de la Communication. En recherche active d’emploi en ce début d’année, subissant la mise à mal du secteur culturel par la crise sanitaire, j’ai souhaité intégrer le réseau pour profiter de son appui, retrouver une dynamique et me nourrir de nouvelles rencontres.

Un mot sur ta structure ?

L’ésad Valenciennes est un établissement supérieur public placé sous la tutelle pédagogique du Ministère de la Culture. L’école assure une formation initiale dans le champ des arts visuels et du design, et délivre quatre diplômes, le Diplôme National d’Art (BAC +3) et le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (BAC +5), dans deux options, en art et en design. Installée sur un site industriel, l’ancien siège d’Usinor-Sacilor entièrement réhabilité, l’école d’art se déploie sur une superficie de 5 000 m2, offrant des ateliers techniques, des salles de cours, d’accrochage et de réunion, une bibliothèque, une galerie d’exposition, une cafétéria et un amphithéâtre. L’ésad Valenciennes est une école d’art à taille humaine, elle compte une petite centaine d’étudiant.e.s.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

La conduite de projets, la mise en synergie des acteurs d’un territoire et bien sûr, être au contact des gens !

Quels sont tes futurs projets ?

Fraîchement arrivée dans cette école, je souhaite m’approprier toutes les facettes de son projet, contribuer à son rayonnement pour attirer davantage d’étudiant.e.s des quatre coins de l’hexagone et de l’eurorégion.

Quel serait l’événement marquant de ta carrière professionnelle ?

L’inauguration du Boulon après sa réhabilitation complète, il y a 10 ans : une fête exceptionnelle rassemblant sur un week-end près de 3 000 personnes, au cœur des 4 500 m2 de la friche culturelle avec des spectacles, partout, et à ses abords extérieurs, les installations de feu de la Cie Carabosse. Magique !

Ta règle d’or en communication ?

L’écoute et le sourire !

Y a-t-il une réalisation que  tu souhaites mettre en avant dans ce témoignage (visuels, événements, projets, récompenses) ?

Avec le Boulon sollicité pour ses forces en communication événementielle, j’ai participé à l’inauguration du stade du Hainaut et de la cité des congrès de Valenciennes, du tramway du Valenciennois… J’en garde de beaux souvenirs en tête !

Une passion ?

L’art sous toutes ses formes !

Contact :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Retour haut de page