Rencontre avec Marion Ripplinger

Rencontre avec Marion Ripplinger, Chargée de communication chez Rabot Dutilleul Construction et membre de l’association depuis décembre 2021

 

Bonjour Marion ! Quel est ton parcours ?

J’ai commencé mes études par un DUT très technique (qui s’appelle aujourd’hui MMI) puis j’ai poursuivi en rejoignant l’ISCOM Strasbourg puis Lille. En dernière année de master j’ai intégré Pictime Groupe en Alternance qui m’a fait confiance sur une création de poste en tant que chargée de communication. J’y suis restée 5 ans puis récemment j’ai rejoint Rabot Dutilleul Construction sur un poste de chargée de communication 360°.

 

Pourquoi as-tu rejoint Place de la Communication ?

L’association me faisait de l’œil depuis pas mal de temps car j’avais l’envie de pouvoir partager avec d’autres professionnels de la communication, confronter mes idées avec celles des autres et pouvoir en faire émerger des nouvelles. Le fait que Rabot Dutilleul soit adhérent m’a donné l’opportunité de pouvoir rejoindre ce réseau. C’est donc avec grand plaisir que je rejoindrai certains des événements organisés par l’association !

 

Un mot sur ta structure ?

Rabot Dutilleul est un groupe familial et indépendant dans le secteur du BTP présent dans le Nord de la France, mais également dans l’Île de France et l’Est. La société exerce son activité de construction en travaux neufs comme en réhabilitation, sur tous types de bâtiments : bureaux, logements, industrie, santé etc.

Dans le nord et particulièrement la métropole lilloise on retrouve de nombreuses réalisations comme par exemple : Les Grands Moulins de Paris à Marquette-lez-Lille, de nombreuses tours du quartier d’Euralille, le Swam (Mama Shelter), le Shake etc.

 

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

Le fait que chaque jour soit différent. Cela peut paraitre cliché de dire cela, mais dans la communication il faut savoir passer d’un sujet à un autre, être force de proposition et surtout pouvoir s’adapter à de nombreuses situations. Ce qui me plait c’est d’être au contact de nombreux intervenants aussi bien internes qu’externes et être capable de pouvoir répondre à tout type de problématique. Notre métier c’est avant tout du conseil pour répondre au mieux aux attentes de chacun.

 

Quels sont tes futurs projets ?

Je suis arrivée récemment dans une nouvelle entreprise, j’essaie donc d’apporter un œil nouveau sur les sujets en cours ou qui arrivent au fur et à mesure, pour y apporter ma petite touche personnelle 😊

Sinon à mon niveau, étant en charge de la communication à 360° il y a pas mal de projets en parallèle mais toujours dans un objectif d’améliorer la notoriété et la marque employeur de l’entreprise par le biais du digital et notamment les réseaux sociaux ou nos présences sur des événements, salons etc.

 

Quel serait l’événement marquant de ta carrière professionnelle ?

Je dirai qu’il n’y a pas simplement un événement marquant en particulier mais plutôt de nombreux évènements qui ont permis de dynamiser la culture d’entreprise, favoriser la cohésion des équipes et le bien être dans son ensemble. À une période on peut dire que j’endossais un rôle de « Chief Happiness Officer » et c’était assez chouette. Et le plus satisfaisant c’était d’y retrouver la bonne humeur et les sourires qui vont avec.

 

Ta règle d’or en communication ?

Pour moi la communication est un métier d’écoute et de partage. Ce sont des valeurs que je partage tant sur l’aspect pro que dans ma vie perso.

Et si je devais résumer notre métier de communiquant en une seule phrase, selon moi ce serait celle-ci : « Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ».

 

Une passion? 

J’aime beaucoup le voyage, la découverte de nouveaux endroits et également la photographie, pour pouvoir ramener le voyage en souvenirs.

 

CONTACT :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste une fois par mois, promis !

Retour haut de page