Reprise après Covid-19 : 5 astuces pour rester créatif

blog_astuce_reprise_covid_place_de_la_communication

 

Protocole sanitaire lourd, événements annulés, communication de crise, journées de télétravail à rallonge avec l’école aux enfants pendant le confinement, horizon professionnel flou, baisse de moral et d’énergie… Ce n’est pas la forme mais pourtant il faut retourner au boulot et motiver les équipes alors que soi-même on ne l’est peut-être pas totalement.

C’est l’occasion de sortir l’arme secrète de tout bon communiquant : la créativité ! Si si vous en avez. Voici 5 astuces (que vous connaissez déjà j’en suis certaine) pour la booster et la ré-adopter au quotidien. Parce que vous le valez bien.

 

1/ Ne faites rien

Voilà, c’était le conseil le plus facile à mettre en place. Pourtant, je connais peu de monde qui l’applique sérieusement. En effet, il faut être honnête : dans nos métiers, on n’a pas toujours le loisir de prendre le temps. Donner le temps au temps, comme on dit. Bref. Tout est pour hier, alors bon, hop hop hop, on y va. Oui mais non.

Quand tout s’accumule, le cerveau sature, le cœur s’emballe. Trop de chose à gérer en même temps, la fatigue accumulée, les idées ont du mal à s’aligner… Il est temps de faire une pause. Allez boire un café (ok pas à la machine à café mais on se comprend), laissez votre conjoint ranger la vaisselle et faites le tour du pâté de maison, retournez courir, visionnez un épisode de votre série Netflix à la pause déjeuner, allez parler à vos fleurs, allez boire un mojito/une bière avec votre copine/pote… Prenez du recul !

On voit toujours plus clairement avec recul et détachement : au revoir les émotions, bonjour la raison.

 

2/ Gardez la foi

Les décisions prises hier après 4 heures de visio-réunion seront modifiées demain et sans doute annulées après-demain. Dur dur de garder la foi. Et pourtant, maintenant plus que jamais on s’y accroche et on l’aime.
On repense au jour où on a gagné son 1000ème abonné Facebook. On repense au jour où le traiteur a annulé la veille de la cérémonie des vœux mais qu’avec votre super réseau vous avez remplacé par un nouveau traiteur végé bio que votre Directeur général a a-do-ré.

Bref. Vous voyez l’idée. Parfois, il est nécessaire et vital de garder un état d’esprit positif. Alors on retourne lire les “3 kifs par jour” de la gourou française de la pensée positive Florence Servan-Schreiber, on y croit et l’idée toujours viendra. Comme disait Mère Térésa : “Hier n’est plus, demain n’est pas encore. Nous n’avons qu’aujourd’hui. Commençons.

 

3/ Rentrez dans le cadre

On pense parfois que trop de règles et de consignes brident la créativité. Que nenni. C’est parfois de la contrainte que naissent les idées les plus folles. Il n’y a qu’à aller voir sur les réseaux sociaux les projets artistiques qui ont fleuri pendant le confinement pour s’en convaincre.

Vos budgets sont restreints, vos délais raccourcis, les contraintes sanitaires sont abracadabrantesques ? Super ! Faites court, simple et logique. Vous n’êtes pas content(e) de vous ? C’est bien mais bof ? Y’a pas le wouhaouuu ? Soyez honnête et arrêtez de culpabiliser : vous n’avez pas 1 million de solutions et il est certain que vous allez être critiqué(e) par certains ou à peine remercié(e) par d’autres.

C’est le jeu. L’essentiel est de participer, n’est-ce pas ?

 

4/ Suivez vos intuitions

Parfois, les décisions s’imposent à nous, sans que l’on sache réellement pourquoi. Vous savez : la petite voix intérieure ? Certes, rien de très rationnel dans tout cela mais pour les sceptiques je citerai l’auteur Isabelle Fontaine (Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions, Quotidien Malin Edition) : “pour les neuroscientifiques, le rôle de l’intuition est de nous adapter aux changements de notre environnement et nous aider à prendre les bonnes décisions”.

D’ailleurs, saviez-vous que la majorité des dirigeants de ce monde se fient à leur intuition pour prendre leurs décisions, même capitales ? Toujours selon Isabelle Fontaine : “une enquête de la Harvard Business School montre que 80% des cadres dirigeants lui attribuent leur succès”.

Personnellement, il m’est souvent arrivé de constater que ma première idée était la bonne et qu’aller chercher plus loin ne m’apportait rarement plus. Et vous ?

 

5/ Soyez fatalistes

Depuis combien de temps travaillez-vous dans la communication ou sur des projets de communication ? Ok très bien. Sur l’ensemble de votre courte ou longue carrière, peu importe, combien de fois avez-vous mené un nouveau projet de a à z sans aucun accroc ?

En effet, qui dit action de communication, dit : adaptation, créativité, rebondissement, écoute, remise en question, annulation, fin de circuit, incompréhension, impatience, patience, imprévu, télé-transportation et don d’ubiquité (ahhh ce serait tellement bien)… Vous pensez que tout cela changera un jour ? On est bien d’accord. Soyons fataliste : la vie d’un communiquant n’est pas un long fleuve tranquille. Et c’est ce qui nous fait vibrer !

 

Bonne reprise à tous et que l’esprit créatif de la communication soit avec vous !

 

Source : Article rédigé par Mélanie Tricart, conceptrice-rédactrice chez La mère louve 

1 réflexion sur “Reprise après Covid-19 : 5 astuces pour rester créatif”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Retour haut de page