Retour sur la Learning Expedition à Bucarest

Les 6 et 7 octobre derniers, 17 professionnels des Hauts-de-France se sont rendus à Bucarest pour une Learning Expedition placée sous le signe de l’innovation numérique en Roumanie. Un séjour vraiment très inspirant où chacun a été surpris par les innovations présentées.

Cette Learning Expedition avait pour objectifs de développer les relations franco-roumaines, de découvrir des pépites roumaines du numérique et d’échanger sur leurs expériences, de valoriser l’attractivité de la région Hauts-de-France à Bucarest et de créer du lien entre adhérents. Missions réussies !

Découvrez dans cet article un condensé de ce que nous avons pu apprendre et laissez-vous, à votre tour, surprendre par la Roumanie.

ORANGE LAB

voyage d'étude bucarest place de la communication

Notre délégation a eu la chance de se rendre au sein du siège d’Orange Innovation à Bucarest. Une belle opportunité pour ces 17 professionnels de découvrir les dernières innovations d’Orange et de comprendre ce marché.
Nous avons été accueillis par les services communication et innovation.

voyage d'étude bucarest place de la communication Quelques mots sur Orange Innovation Roumanie
La marque Orange est fortement présente en Europe et en Afrique. Orange dispose de 4 entités en Roumanie. Orange Services est l’une d’entre elles et représente la division informatique qui dessert plusieurs centres d’Orange Group. Orange Innovation possède trois départements à Bucarest, tous faisant partie d’Orange Services et le département que nous avons visité est plus particulièrement en charge des sujets IT, services et des ambitions Data et Cloud.

L’ordre du jour de la réunion a été développé, avec Sébastien Thiebaud (Directeur Orange Innovation Romania Lab) avec une présentation introductive, formulée en français, décrivant la situation actuelle du marché du travail dans le domaine informatique en Roumanie et évidemment, sur l’organisation du Lab, ainsi que les principaux produits et services.

L’activité de recherche d’Orange innovation est principalement basée en France, en Pologne et en Chine.

L’activité de développement des produits innovants est faite en France, Roumanie, Tunisie, Egypte, Pologne, Inde.
A Bucarest, la branche Corporate a été créée en 2011.
Orange Innovation Roumanie emploie 260 salariés à Bucarest, dont 31% de femmes. La moyenne d’âge des collaborateurs est assez jeune (32 ans).
Orange Innovation Roumanie est un pilier de l’internationalisation et de l’innovation.
L’objectif d’Orange Innovation d’ici 2023 ? Être plus efficace et plus innovant !

Chaque pays est concentré sur son territoire et ses besoins clients, mais cela ne veut pas dire que les innovations ne sont pas partagées entre chaque entité.
L’enjeu de chaque Lab  est de proposer des solutions mutualisables et partageables pour toutes les Business Unit.
> Partage des compétences techniques
> Proposition de nouveaux services
Sans fédération, le corporate n’a pas d’intérêt. Chaque Business Unit voit comment et quand apporter une solution commune.

voyage d'étude bucarest place de la communication Pourquoi installer Orange innovation en Roumanie ?
Tout d’abord pour un enjeu business, pour trouver de nouvelles ressources. Les compétences IT sont chères et rares. La Roumanie représente un immense vivier de talents disponibles. Attention, la main d’œuvre n’y est pas pour autant à bas prix.
Orange cherchait également à s’enrichir d’un point de vue interculturel au niveau de l’innovation, quelle que soit l’entité dont on parle (Orange Services ou Orange Roumanie).

La concurrence sur le marché du travail
La Roumanie est considérée par certains comme étant la Silicon Valley de l’iT en Europe.
Placée 4ème dans le monde pour la bande passante internet, la Roumanie dispose d’un accès au monde numérique extrêmement rapide.
Le pays a connu une rupture forte et immédiate entre l’ADSL et le Haut débit (4G), la transition a été brutale et s’est faite d’un coup.
La Roumanie est un pays riche en écoles iT. Les écoles et programmes scolaires dirigent principalement vers des profils techniques.
Ce marché est également encouragé par les facilités fiscales.

Cette transformation numérique change la société comme elle change aussi la façon dont les gens interagissent (identité numérique, connexion permanente, téléprésence, facilité de trouver des informations).

Cela change l’économie (industrie, finance, etc.) – automatisation et IA, monnaie virtuelle, démocratisation de l’accès aux produits.

Cette transformation est également un défi d’un point de vue RSE. Les produits numériques doivent être accessibles à tous ou avoir une transition allégée. Les emplois traditionnels sont touchés il faut prendre garde de conserver un bon équilibre.

Tout le monde se dirige vers la ‘digitalisation’ car c’est un besoin stratégique. Les technologies émergent chaque jour, littéralement, donc les compétences ne sont plus embauchées mais transformées en permanence.

Dernières innovations développées par Orange Innovation Roumanie & Orange Roumanie

Très sensible à la question de la Data Democracy, les équipes d’Orange Roumanie & Orange Services, qui comprend également Orange Innovation, le département que nous avons visité, cherchent toujours à rendre la donnée intéressante pour mieux la comprendre, l’utiliser et proposer des services personnalisés.

Next Best Offer & Next Best Action est un écosystème complet qui combine des compétences métier et techniques en IA pour délivrer des solutions permettant à Orange d’offrir une expérience digitale hyper-personnalisée à tous ses clients.

5G et Digital innovation
Le 5G Lab Bucarest a été ouvert l’année dernière par Orange Roumanie. Situé sur le campus de Polytechnique Université, des employés d’Orange, des étudiants et des professeurs travaillent ensemble.

Écosystème d’innovation ouverte d’Orange Roumanie.
L’Institut de recherche sur les matériaux, produits et procédés avancés, situé au sein de l’Université Polytechnique de Bucarest, a été invité à la discussion, afin de cibler les Laboratoires de recherche universitaires, les start-ups, les PME et les grandes entreprises qui conçoivent, développent et utilisent des services et solutions 5G innovants. (NetApps).
Au cours de cette visite, nous avons découvert que le bâtiment de l’Université polytechnique de Bucarest comprend également 41 autres Laboratoires de recherche faisant partie de l’écosystème d’innovation ouvert propulsé par Orange Roumanie.
Clôturant la présentation, le représentant d’Orange Roumanie a également parlé d’Orange Fab : les accélérateurs de réseaux mondiaux d’Orange pour les startups, qui est le premier programme interne d’accélération et de coopération de startups mis en œuvre en interne par une entreprise en Roumanie. Depuis 2017, 40 startups ont été incluses dans le programme, avec plus de 90 projets commerciaux mis en œuvre.
17 des startups incluses ont présenté leurs produits aux clients Orange, dans le cadre du réseau de partenaires Orange Business Services.
14 startups ont fourni des produits et services qui ont été intégrés dans les processus internes d’Orange et les solutions technologiques de 4 d’entre elles ont été implémentées dans de nouveaux produits, lancés sur le marché.
2 200 000 euros ont été versés par Orange pour acquérir les produits et services des startups Orange Fab et plus de 630 000 euros ont été investis dans l’écosystème d’innovation local.
La majorité des recherches tournent autour de la 5G et de l’innovation médicale.
Ils y développent notamment des applications pour les déployer et les commercialiser.
Les équipes ont développé récemment un algorithme de reconnaissance faciale et d’anomalies au quotidien, très pratique pour prévenir les dangers.

My Orange
L’application est une interface entre l’utilisateur final et la plateforme dédiée à Orange Roumanie, qui résume toutes les fonctions nécessaires à une bonne communication entre l’opérateur mobile et ses clients. Elle a structuré toutes les nouvelles fonctionnalités, développées au sein d’Orange Innovation Roumanie.

 

CCI et Business France

voyage d'étude bucarest place de la communication

Notre journée s’est poursuivie à l’Institut Français où nous avons été reçu par Adriana Record, Executive Director CCIFER et François Matraire, Directeur Business France Roumanie avec deux invités d’honneur : Irina Raicu, Senior Product Manager chez Microsoft et Board Member à la FrenchTechBucharest et Sébastien Delen, CEO de Monstaffmedical.com et ancien PDG d’Ubisoft.

La Roumanie est un pays d’une grande richesse qui met la France toujours très haut dans ses partenariats. La Roumanie est un pays sous-évalué dans son importance stratégique, il dispose notamment d’un immense écosystème culturel. Le pays compte un nombre exceptionnel de sociétés à capitaux majoritairement français (estimé à environ 3000) et la France y est le troisième pays investisseur en valeur. Paradoxalement, les PME et ETI françaises exportent encore trop peu vers la Roumanie.

Quelques mots pour comprendre les tendances économiques roumaines
République semi-parlementaire
Parti national libéral au pouvoir (PNL)
Economie libérale avec une forte composante tertiaire forte
Renaut en Roumanie (Dacia) représente 7% des exportations
Forte présence française sur le territoire
Etat d’esprit latin, proximité culturelle

L’économie est stable et a démontré de grandes qualités de résilience, c’est un marché bien organisé comptant beaucoup de consommateurs (19 M hab.) dont le pouvoir d’achat ne cesse de croitre. Peu de natalité en Roumanie, l’enfant est roi.

La Roumanie n’est plus un pays de ressources à bas coûts. Les développeurs peuvent y coûter très cher, nous assistons à une pénurie de main d’œuvre comme partout ailleurs en Europe et dans le monde.
La santé est un secteur stratégique pour le pays. Les besoins de la Roumanie sont encore importants en matière d’infrastructures de soin et de personnel médical , alors que -paradoxalement- le pays forme (et « exporte ») chaque année plusieurs milliers de médecins et professionnels de santé, dont de très nombreux français.

> La Roumanie est un pays encore émergent au sein de l’UE. Son modèle économique entre dans une phase de transitions/modernisations accélérées dans tous les secteurs (industries, agriculture, IT, etc.). Le pays importe trop cher et exporte pas assez cher (importation de produits finis à haute valeur ajouté, exportation de matières peu ou pas transformées).

L’impact de la guerre en Ukraine sur la Roumanie
La Roumanie n’est pas en guerre, le pays n’est pas impacté militairement mais davantage sur les secteurs logistique et agroalimentaire.
Le niveau élevé d’autosuffisance de la Roumanie en matière agricole (notamment les céréales) et énergétique (producteur de gaz) permet au pays de rester relativement épargné sur ces sujets stratégiques.

voyage d'étude bucarest place de la communication Belle vie pour les start-ups
La création de start-up est encouragée et facilitée, notamment grâce aux nombreux dispositifs d’aides mis en place, aux différents fonds d’investissement et à des exonérations fiscaux.
En Roumanie, le financement n’est pas un problème. La majorité des start-ups sont dans le domaine de l’iT.

 

Le travail en Roumanie
Le rythme de travail est similaire à celui de la France : plus ou moins 40h/semaine avec le même nombre de semaines de vacances.
Les roumains ne prennent que très peu de temps pour la pause au déjeuner, pour finir la journée plus tôt. Il y a une vraie rupture en fin de journée pour profiter de sa vie personnelle.
Beaucoup de salariés restent et préfèrent rester en télétravail.

Formations et compétences
5% de la population roumaine a un diplôme d’ingénieur. Après l’obtention de leur diplôme, beaucoup de Roumains partent dans des pays d’Europe de l’ouest ou aux USA pour une première expérience professionnelle. Ils reviennent souvent 10 ou 15 ans après.
La Roumanie fait face à un énorme déficit en matière de ressources humaines, notamment sur des formations de type management et commerce.
Il n’y a quasi pas d’école de commerce.
Il existe bien en Roumanie des cycles de formation intermédiaire entre bac et master, mais le système éducatif est encore trop déconnecté du monde de l’entreprise. Les formations dispensées ne correspondent pas en quantité ni en qualité aux besoins des industries du pays et les dispositifs comme les stages professionnels ou l’alternance sont quasiment inexistants.

FRENCH TECH BUCAREST

Pour démarrer notre deuxième journée à Bucarest, nous nous sommes rendus au World Trade Center pour rencontrer et échanger avec Grégoire Vigroux, entrepreneur en série installé en Roumanie depuis 2006 et Dylan Delhommois, cofondateur de la première société de gestion d’invetissements cryptoactifs en France.
Ces deux visionnaires nous ont partagé leurs histoires et points de vue sur la vie d’entrepreneur en Roumanie.

voyage d'étude bucarest place de la communication

Entre 70 et 90% des start-ups n’atteindront jamais les 4 ans, alors comment s’assurer un taux d’échec plus bas ?
S’inspirer des business qui marchent à l’international et qui ont fait leurs preuves en Amérique du Nord ou Europe de l’Ouest, en essayant d’être + performant et ne pas reproduire les mêmes erreurs.

L’entrepreneur est souvent comparé à un inventeur, mais dans la majorité des cas il s’inspire de ce qu’il existe déjà.
Quand on regarde de grands leaders, comme Facebook, Amazon ou Google, il n’y a aucun pionnier, ce sont souvent des outsiders qui reprennent et gomment les défauts d’idées déjà existantes.

Il est primordial de toujours avoir un impact positif (social et environnemental), de chercher une quête de sens : quand on essaie de faire du bien, nous avons meilleure réputation.

 

Nous vous donnons rendez-vous en octobre 2023 pour la 4ème édition.

CONTACTS

ORANGE
Mădălina Trifu, Communication Expert
madalina.trifu[a]orange.com

FRENCH TECH / TELUS
Grégoire Vigroux
gregoire.vigroux[a]telusinternational.com

CCIFER
Adriana Record, Directrice
adriana.record[a]ccifer.ro

BUSINESS FRANCE
François Matraire, Directeur
francois.matraire[a]businessfrance.fr

Evénement organisé avec le soutien de By ADC
Alexandra de Chateaufort alexandra[a]by-adc.com

 

Crédit photo – Vincent Platel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste une fois par mois, promis !