Témoignage de Mathieu Froidure, Urbilog

< Revenir au sommaire

Témoignage Mathieu Froidure

Mathieu Froidure est l’un des fondateurs de la société Urbilog et Compéthance agréée entreprise adaptée.

 

Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur Urbilog et Compéthance ?

Dès la création d’Urbilog, le conseil sur l’accessibilité a toujours été croisé avec la volonté de réaliser des sites web puis des applications mobiles accessibles. Portés par les valeurs du handicap, les conseils d’Urbilog s’appuient sur une maîtrise technique de l’accessibilité croisée par l’usage des personnes en situation de handicap.
En 2017 afin de compléter son impact social, les dirigeants d’Urbilog ont créé Compéthance, une entreprise adaptée, dont l’objectif principal est de faciliter l’intégration de personnes en situation de handicap dans les métiers du numérique.

 

Selon vous, l’accessibilité numérique peut-elle contribuer à l’amélioration de la performance de l’entreprise ?

L’amélioration de l’accessibilité numérique s’inscrit dans la performance sociale de l’entreprise et de son impact RSE. C’est une clé intéressante pour valoriser l’image de l’entreprise, accroître ses ventes et explorer de nouveaux marchés.

 

Selon vous, la sensibilisation serait le point de départ de tout lancement de projet d’accessibilité numérique. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Le monde du handicap est mal connu. Beaucoup n’ont pas conscience de ce que vit une personne en situation de handicap ou d’inconfort (senior, culture étrangère…).

Le travail de sensibilisation porte sur la compréhension de chaque cible, ses enjeux et ses besoins utilisateurs concrets. Pour vous donner un exemple, on pense que la traduction de documents en braille est une solution pour un aveugle. Or 50% des aveugles ne lisent pas le braille. C’est en cela que la sensibilisation prend toute son importance pour éviter les préjugés et apporter des solutions efficaces.

 

Comment mettre en place une démarche d’accessibilité numérique au sein de l’entreprise ?

Mon conseil est d’intégrer le projet d’accessibilité numérique le plus en amont possible et de procéder par étapes :

1.Sensibiliser les collaborateurs

En sensibilisant aux difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap ou d’inconfort, en montrant les solutions qui peuvent être apportées, le collaborateur comprend mieux les besoins et usages utilisateurs.

 

2.Auditer les outils numériques existants

C’est la meilleure façon d’avoir une vision globale sur les outils existants et d’établir un projet, de prioriser et de planifier les actions à mener.

 

3.Former les collaborateurs

La formation sur les différents métiers est indispensable. Il est important d’appréhender les bonnes pratiques de l’accessibilité, ses enjeux et ses opportunités.

 

4.Accompagner les collaborateurs

L’accompagnement technique et le pilotage permet d’analyser les axes de progression et d’agir dans une démarche globale (en pensant aux clients et aux salariés).

 

CONTACT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste une fois par mois, promis !

Retour en haut

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste deux fois par mois, promis !