Témoignage de Philippe Trotin, Microsoft France

< Revenir au sommaire

Témoignage Philippe Trotin

Philippe Trotin est le référent Handicap et accessibilité numérique au sein de Microsoft France. Les missions portant sur le handicap sont axées sur l’interne : recrutement des personnes en situation de handicap, adaptation des environnements de travail, sensibilisation des managers à la différence et développement de l’achat inclusif. Et celles portant sur l’accessibilité numérique sont davantage orientées vers l’externe et traitent de l’éducation, des entreprises et associations ou du jeu vidéo inclusif.

 

En quoi l’inclusivité est-elle un enjeu majeur pour développer son entreprise et améliorer sa performance ?

L’inclusivité répond à plusieurs enjeux relatifs à la recherche de talents, l’innovation, l’humain et le management :

  • La recherche de talents : Rendre son environnement accessible à tous et toutes est un enjeu majeur pour toute entreprise qui recherche de nouveaux talents.
  • L’innovation : À partir du moment où une entreprise s’intéresse au handicap, elle est capable de créer des solutions technologiques pour ses collaborateur·rices qui peuvent devenir des solutions pour sa clientèle. Il y a un intérêt technologique à développer une solution accessible à tous et toutes qui implicitement peut amener l’entreprise à s’ouvrir sur un nouveau marché.
  • L’humain : Les femmes et les hommes sont les premières ressources qui composent l’entreprise. Quand une entreprise s’intéresse à l’humain, tout est pensé pour que l’environnement de travail soit agréable et accessible à chacun (QVT, emploi…). On constate que les personnes en situation de handicap sont fidèles à leur entreprise, que leur taux d’absentéisme est faible, et qu’elles ont une combativité plus forte, tout cela participe à la performance de l’entreprise.
  • Le management : Le rôle du management est de gérer la différence et de s’adapter aux différents profils que constituent son équipe (profils atypiques, porteurs de handicap, genre, âge…). En cela, la performance managériale peut s’améliorer et contribuer à la performance globale de l’entreprise.

 

Comment l’accessibilité numérique est-elle devenue un outil d’inclusion adapté à l’ensemble des personnes (en situation de handicap ou non) ?

Il existe deux types de solutions d’accessibilité numérique : 

  • certaines sont développées spécifiquement pour un domaine de handicap, 
  • d’autres sont ajoutées à une solution globale et sont accessibles à l’ensemble des utilisateurs. C’est sur cette typologie que nous travaillons chez Microsoft. 

Ainsi, des fonctionnalités favorisant l’accessibilité numériques deviennent universelles. Si nous prenons l’exemple de la dictée vocale sur Word. Ce type de fonctionnalité s’adresse à tous les utilisateurs : conçues initialement pour les personnes en situation de handicap (dyspraxie, troubles musculo-squelettiques, bras plâtré, personnes malvoyantes ou non-voyantes), elles permettent d’améliorer le quotidien de tout un chacun à la recherche de gain de temps ou d’outils complémentaires.

 

Pourquoi l’inclusivité est-elle si importante pour vous ?

Tout d’abord, c’est un sujet qui me tient à cœur pour des raisons personnelles : je suis dysorthographique et ma mère est non-voyante. J’ai donc une sensibilité au handicap forte, c’est devenu un combat personnel. Puis, je pense que tout le monde a sa part de responsabilité au sein d’une entreprise pour avoir un impact sur la société. Je ressens le besoin d’accomplir ma mission dans ce domaine pour offrir des solutions qui accompagnent le quotidien professionnel et personnel des personnes porteuses d’un handicap.

 

CONTACT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’information

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste une fois par mois, promis !

Retour en haut

Soyez toujours informés de l’actualité du réseau et des événements de Place de la Communication, juste deux fois par mois, promis !